Envie de participer ?

Vous retrouvez ci-dessous un Communiqué de presse concernant les travaux de la Colombière, le long du lac après Brison St Innocent. Les travaux ont repris en ce début 2023.

Chantier de sécurisation des falaises de la Colombière ; Des aléas géologiques dangereux conduisent à modifier les conditions de circulation.

Un état géologique des falaises très dégradé, menaçant les usagers.

Le chantier de sécurisation des falaises de la Colombière et de la baie de Grésine se poursuit. Le dernier trimestre 2022 aura été consacré à la réalisation de l’ensemble des purges de mise en sécurité. Ces travaux, effectués jusqu’à 100 m de haut, par une trentaine de cordistes ont nécessité dans un premier temps la sécurisation des ouvrages et de la voie SNCF, puis dans un second temps, un travail de purges manuelles et de minages de précision afin de retirer bloc par bloc les roches menaçant les ouvriers, la route et in fine, ses usagers.

Le Département s’est mobilisé pour assurer une réouverture de la route le samedi 10 décembre afin que l’ensemble des habitants puissent circuler librement pendant les fêtes de fin d’année.

Si les entreprises ont réussi à assurer cette réouverture totale pendant les fêtes, l’état géologique très dégradé de la falaise, a conduit à retirer un volume de bloc rocheux très important.

Ce n’est qu’après la mise à nu de la falaise, que les géotechniciens ont pu observer l’état réel de la falaise et mesurer finement l’ampleur des travaux de sécurisation à mener par la suite. Les observations réalisées ont donc conduit les techniciens à devoir renforcer de manière bien plus importante que prévu les dispositifs de sécurisation. Ainsi, la surface de falaise sur laquelle il va falloir déployer des filets de protection est beaucoup plus importante que prévue initialement. Tout comme le nombre d’ancrages à prévoir.

Allongement des restrictions de circulation en journée.

L’étape suivante, qui s’engage dès maintenant, consiste donc à réaliser des ancrages de maintien des plus gros blocs rocheux découverts et de pose des filets de protection. C’est une étape à haut risque !

Comme indiqué, étant donné le volume de roche très important, la sensibilité de ces falaises et la dangerosité que cela engendre pour les usagers de la route, il est impératif de modifier les conditions de circulation prévues en allongeant la période pendant laquelle la route devra être fermée le jour. Pour rappel, le calendrier prévisionnel indiquait une circulation de jour sous alternat à partir du 13 janvier. Ces conditions de circulation seront maintenues pour plusieurs semaines.

Des conditions de circulation plus flexibles : une route ouverte jusqu’à 9h plutôt qu’à 8h et une ouverture le mercredi midi permettant de mettre fin aux contraintes pour les scolaires, collégiens et lycéens.

Conscient des contraintes que cela génère pour les usagers de la route, le Département souhaite préserver au mieux les possibilités de déplacement pendant cette période.

Ainsi, le choix a été fait de prioriser le quotidien des habitants et leurs déplacements en adaptant au maximum les contraintes horaires du chantier.

Dès le 16 janvier la route sera donc ouverte jusqu’à 9 h (et non plus 8h), facilitant ainsi les déplacements matinaux. Ce nouvel horaire plus facilitant et adapté à la vie des usagers, permet de répondre aux besoins de deux fois plus d’usagers du quotidien.

Les mercredis ont également été l’objet de toute notre attention : la route actuellement fermée toute la journée devra le rester, mais elle sera totalement ouverte entre 12h30 et 13h30 le mercredi dès la semaine du 16 janvier. Cela facilitera, entre autres, les déplacements liés aux activités scolaires et périscolaires des écoliers, collégiens, lycéens et familles.

Le lundi, mardi, mercredi et jeudi, la route sera réouverte à partir de 17h, comme actuellement.

La route sera également ouverte dès que possible les vendredi après-midi, comme actuellement et ce jusqu’au lundi matin 9h.

Conscient de la gêne occasionnée par ces aléas géologiques et ses conséquences, le Département maintient donc une exigence forte sur ce chantier pour réduire au maximum les contraintes de déplacement des habitants.